Magazine N°727 Septembre 2017 - RH et révolution digitale
  • Dernier magazine (729)
  • Magazine de l'article (727)

Nicolas ZARPAS (58)

Responsable du Bureau des carrières à l’AX

Articles du Dossier

Par Olivier de CONIHOUT (76)
Par Olivier de CONIHOUT (76)
Par Élisabeth GIRET-BERTRAND
Par Marco VUJASINOVIC (84)
Par Marianne ROBERT de MASSY
Par Thierry SMAGGHE (78)
Par Benoît DUTHU (85)
Par Alain MÉRIC (81)
Par Mark PEARSON
Par Jacques DEFAUCHEUX (72)
Par Nicolas ZARPAS (58)

Les apports de la solidarité polytechnicienne

L’évolution de nos univers professionnels ne cesse de s’accélérer, nous obligeant à nous remettre en cause de plus en plus fréquemment. Tout au long de leur carrière, les X peuvent compter sur le soutien d’une communauté forte et active animée par l’AX qui met à leur service un ensemble unique d’aides personnalisées.

Les facteurs de changement qui affectent le monde économique sont de plus en plus marqués et les conséquences sur l’emploi ne peuvent que s’accentuer au cours des prochaines décennies.

À ces changements s’ajoutent des changements dans les outils de gestion des ressources humaines : outils de filtrage des candidatures, big data, initiatives de Google sur le marché numérique du travail (« Cloud Jobs API »), logiciels d’analyse systématique de tout ce qui est publié sur Internet, en particulier les CV, programmes qui exploitent les comptes rendus d’entretien ou qui aident à évaluer les talents et leur utilisation par des DRH éventuellement délocalisées...

REPÈRES

La solidarité polytechnicienne s’est manifestée dès la création de l’École. Depuis un siècle et demi, elle s’est organisée autour de la SAS (1865) et la SAX (1908) qui ont fusionné en 1945 pour donner naissance à l’AX qui est le cœur d’une communauté à la fois resserrée et ouverte à tous.
Dans les périodes mouvementées qui s’annoncent, cette solidarité doit se renforcer et permettre à l’AX de « devenir l’une des meilleures associations d’anciens au monde ».

APPRENDRE À VIVRE DANS CE NOUVEL ENVIRONNEMENT

Si ces nouvelles approches sont utiles aux employeurs, elles peuvent aider chacun à mieux orienter et gérer sa carrière, à condition de bien connaître et maîtriser un contexte en évolution constante.

“ Chaque diplômé de l’X peut trouver un appui incomparable dans les outils et services de l’AX ”

Et c’est là que s’exprime toute la richesse de la solidarité polytechnicienne : chaque X ou diplômé de l’École polytechnique peut trouver un appui incomparable dans les outils et services que l’AX met à sa disposition et dans les réseaux auxquels il peut accéder via les nombreux groupes X.

C’est une offre très riche dont on ne peut donner ici qu’un aperçu. Citons d’abord les nombreux outils pour gérer une transition de carrière : séminaires Gestion de carrière, ateliers Début de carrière, Chercheurs et 4A.

Ces ateliers sont suivis d’un entretien personnalisé avec le conférencier et débouchent sur les nombreuses activités organisées par le www.g16plus.org (réunion des bureaux des carrières des plus grandes écoles françaises) ou par le groupe X-Évolution professionnelle.

Ils peuvent être complétés par des accompagnements en coaching et des ateliers du soir « Des cartes pour accélérer sa carrière ».

MENTORING, FORUM DE L’X ET SITE INTERNET

L’accompagnement à la demande a été mis en place sous forme d’un mentoring de six mois par un mentor X expérimenté dans le domaine concerné. En 2018, l’AX étendra ce dernier programme aux élèves ingénieurs, en partenariat avec l’École.

Tout élève en seconde année et adhérent à l’AX pourra demander à être accompagné par un mentor, qu’il rencontrera régulièrement pendant un an (une promotion N sera ainsi accompagnée par des anciens proches de la promotion N+10).

Dans le même esprit de soutien aux élèves ingénieurs, l’AX intervient au Forum de l’X à Palaiseau, sous forme de conférences et d’interviews personnalisées.

En 2016, dix anciens ont aidé plus de 300 jeunes à réfléchir sur leur projet et à mieux présenter leur CV. De plus, cinq groupes X (Sup’Aéro, Supply Chain, Biotech, Énergies renouvelables, Finance) sont venus à Palaiseau pour discuter de manière informelle de leur métier avec les élèves intéressés.

Et sur le Web, le site WATs4U offre aujourd’hui aux entreprises près de 10 000 CV récemment rédigés dont plus de 1 600 CV de diplômés de l’X. Nos camarades peuvent y trouver 3 700 offres d’emploi présélectionnées de moins de deux mois.

DES POINTS D’APPUI MULTIPLES

Le premier point d’appui est le réseau de correspondants, mentors, parrains, et référents. Ils sont toujours plus nombreux et ne se sont pas fait prier pour participer activement à notre communauté en informant et en conseillant.

“ 3 700 offres d’emploi présélectionnées de moins de deux mois ”

Le second est constitué par les annuaires de l’AX et de Polytechnique.org qui seront bientôt cohérents : ils facilitent la recherche de camarades capables d’apporter un soutien ou un conseil dans toutes sortes de situations.

Le troisième est celui des nombreux groupes X : promotions, groupes professionnels, groupes internationaux et régionaux, groupes dédiés aux loisirs, aux arts ou à la culture. Leur nombre ne cesse de croître et les outils dont ils disposent s’améliorent continuellement.

UN SOUTIEN AUX X EN DIFFICULTÉ

La moitié des cotisations est allouée à la solidarité. Aider les camarades qui se trouvent dans une situation difficile est la vocation de la Caisse de solidarité. En 2016, elle a pu apporter son soutien à 201 camarades.

Son action concerne aussi bien des camarades qui traversent une mauvaise passe à mi-vie pour les aider à rebondir que des jeunes qui ont besoin de prêts, de cautions logement, d’assistance administrative pour les aider dans leurs premiers pas.

Les X rapporteurs et l’assistante sociale aident les camarades en difficulté et leurs familles, notamment à obtenir l’appui nécessaire auprès des services sociaux, à recouvrer leurs droits, à rechercher des établissements d’accueil de personnes âgées, ou à trouver des solutions pour passer ces périodes difficiles en obérant le moins possible les patrimoines familiaux.

La Caisse de solidarité recherche toujours des rapporteurs, notamment des polytechniciennes. Elle recherche également des correspondants en province.

UNE SOLIDARITÉ LARGE ET À DOUBLE SENS

La solidarité n’est pas à sens unique. Elle existe parce que de nombreux bénévoles font vivre l’action de l’AX.

Cette solidarité ne se limite pas aux élèves français. Elle s’étend aux élèves internationaux. Ainsi l’an dernier, plus de 80 élèves EV1, EV2 et EV3 de 12 nationalités ont été parrainés.

Ce parrainage contribue fortement à la bonne intégration des élèves internationaux à l’École et dans notre communauté.

La solidarité ne doit pas oublier les plus faibles. C’est pourquoi l’AX accompagne des actions de soutien scolaire pour les jeunes moins favorisés, et en particulier celles de l’association Tremplin qui est hébergée dans ses locaux.
 

Ecran d'accueil du site WATs4U
Le site WATs4U offre aux entreprises près de 10 000 CV récemment rédigés dont plus de 1 600 CV de diplômés de l’X.
 

Service Carrières : 4 camarades témoignent

APRÈS UNE THÈSE,
QUE CHOISIR POUR UN JEUNE X ?

J’ai choisi de débuter ma carrière par une thèse. Malgré toutes les compétences qu’un jeune docteur acquiert pendant ses années de recherche, le milieu professionnel français reste encore réticent à valoriser cette expérience.
C’est pourquoi j’ai décidé de suivre l’ « Atelier Chercheurs » du Service carrières animé par Michel Prudhomme, atelier conçu pour les jeunes diplômés. J’ai appris à faire appel à mon réseau de contacts pour trouver mon premier poste, et à mieux connaître les étapes d’une vie professionnelle cohérente. Deux ans après ma thèse, j’ai rejoint d’autres camarades intéressés par le management dans un dîner-débat avec Bernard Bourigeaud, ancien PDG d’Atos, organisé par Olivier de Conihout.
La discussion portait sur sa vaste expérience du management de façon générale et plus particulièrement dans la direction générale de son entreprise, Atos. Pour un jeune cadre comme moi, qui arrive à un carrefour où les chemins possibles sont nombreux – travailler dans le conseil, créer sa propre entreprise, devenir un expert opérationnel, opter pour le chemin du management, etc. – un témoignage de cette ampleur, et avec tant de passion, m’aidera certainement au moment de ma décision.
Je crois fortement que « nous sommes la moyenne de nos proches ». L’X, et plus spécifiquement le Service carrières, m’ont permis de rencontrer des personnes extraordinaires, qui m’ont fait énormément grandir dans ma carrière.
Je souhaite donc à tous mes camarades de profiter au maximum des rencontres que leur permet l’AX.

DÉPART CONTRAINT, DÉPART CHOISI

J’ai sollicité le Service carrières à deux reprises : la première fois lors d’un départ subi et conflictuel, la deuxième fois durant une transition choisie et réfléchie.
La première fois, j’ai d’abord trouvé des conseils pour gérer la situation conflictuelle, puis j’ai assisté au séminaire « Réussir sa transition professionnelle » animé par L’Espace Dirigeants. J’y ai appris ou redécouvert des méthodes utiles et pragmatiques pour retrouver une nouvelle situation professionnelle dans les meilleures conditions.
La deuxième fois, durant une transition choisie, j’ai assisté à un autre séminaire. Avec le recul, le Service carrières a été une aide précieuse et très importante dans ces transitions.

EXPÉRIENCE ET BIENVEILLANCE

J’ai suivi un séminaire proposé par le Service carrières, « Réussir son évolution professionnelle », animé par Alain Cervoni. En deux jours, j’ai pu acquérir ou réviser les outils indispensables en phase de transition (CV, liste de chasseurs de têtes, grille de salaires par fonctions...) et surtout bénéficier de l’expérience d’un consultant et des échanges avec d’autres participants.
La période de transition professionnelle, devenue classique au cours d’une carrière, peut pour autant être une phase délicate avec un risque d’isolement et il ne faut pas hésiter à se faire aider.

ORGANISER LA GESTION DE SA CARRIÈRE

Après dix-douze ans de carrière, j’ai souhaité évoluer. Mes cinq changements de poste précédents s’étaient faits opportunément et en fonction de mes envies, sans plan de carrière. J’aspirais alors à un poste plus rare et la méthode opportuniste ne fonctionnait plus.
Je me suis assez rapidement rendu compte que je n’avais aucune idée de comment procéder. Je me suis inscrit à un atelier de deux jours organisé par l’AX et animé par L’Espace Dirigeants : « Réussir sa transition professionnelle : découvrez et maîtrisez les méthodes gagnantes ».
Cet atelier a été fondateur. Les recommandations furent claires et très opérationnelles. Je les ai appliquées dans de multiples circonstances au cours des sept dernières années avec succès.

 

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités