Magazine N°727 Septembre 2017 - Arts, Lettres et Sciences
  • Dernier magazine (729)
  • Magazine de l'article (727)
Par Philippe HUBERDEAU (91), préface d’Enrico LETTA
Rédacteur François Xavier MARTIN (63)

Articles du Dossier

Par Orchestra Mozart, Direction Claudio Abbado, Giuliano Carmignola
Rédacteur : Marc DARMON (83)
Accès libre
En même temps 0
Rédacteur : Jean SALMONA (56)
Par Jean-Paul LANNEGRACE (55)
Rédacteur : Philippe d’IRIBARNE (55)
Accès libre
Rose et les dauphins 0
Par Christian MARBACH (56), illustration par Claude GONDARD (65)
Rédacteur : Charles-Henri PIN (56)
Accès libre
Crise et Châtiment 0
Par Bertrand FITOUSSI (84)
Rédacteur : Hervé KABLA (84)
Accès libre
Islam et Science 0
Par Alexandre MOATTI (78)
Rédacteur : Gérard BLANC (68)
Par Philippe HUBERDEAU (91), préface d’Enrico LETTA
Rédacteur : François Xavier MARTIN (63)

La construction européenne est-elle irréversible ?

Après une brève préface d’Enrico Letta, ancien Président du Conseil italien, le texte très dense d’un peu plus de 160 pages comprend quatre parties.

Livre : La construction européenne est-elle irréversible ? de Philippe Huberdeau (91) Tout d’abord, « Le Brexit : un saut vers l’inconnu » où est rappelée la genèse du Brexit, puis où sont décrites de façon détaillée la procédure déjà engagée et sa suite prévisible qui constituent un processus « à peu près aussi compliqué que sortir un œuf d’une omelette », qui peut devenir le « cygne noir » d’une construction européenne paraissant jusque-là irréversible.

La deuxième partie, « Quarante ans de progrès (1951- 1991) », raconte l’enthousiasme initial des six nations fondatrices, rejointes à partir de 1973 par d’autres États, en particulier le Royaume-Uni dont les motifs d’entrée dans la « Communauté économique européenne » ont toujours été ambigus.

« La fin de l’Histoire ? (1992-2017) » décrit l’euphorie qui a suivi la chute des régimes communistes d’Europe de l’Est et la fin de la guerre froide, l’élargissement rapide de ce qui a alors été rebaptisé « Union européenne », la mise en place de l’euro, puis les difficultés dues à la gestion d’un ensemble de pays aux aspirations disparates entraînant la montée progressive de l’euroscepticisme.

Enfin, « L’Europe : quelle finalité aujourd’hui ? » pose de façon assez pessimiste la question de l’avenir de la construction européenne, la seule voie vers une issue favorable paraissant être une relance volontariste du projet initial à partir d’un noyau dur de quelques nations.

Compte tenu des desiderata souvent divergents des différents États, l’ouvrage montre combien la mise en œuvre de la construction européenne a nécessité dès l’origine l’adoption d’accords de formulation très complexe.

À noter que, paru début 2017, ce livre ne tient pas compte de deux éléments récents : en France l’élection d’Emmanuel Macron, au Royaume-Uni le résultat des élections législatives anticipées de juin 2017.

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités