Expressions Vie de l'École

Cérémonie de la passation du drapeau à la promotion 1998

Articles du dossier

La promotion 1998 de l'École polytechnique a reçu la garde du drapeau
La promotion 1998 a reçu la garde du drapeau. Au second plan, les cadets du Virginia Military Institute

La cérémonie de la passation de la garde du drapeau de la promotion 1997 à la promotion 1998 a eu lieu à l'École le 8 mars 2000, sous la présidence du général d'année BILLOT. gouverneur militaire de Paris.

Les hautes personnalités du département de l'Essonne et le Maire de Palaiseau ont honoré celle cérémonie de leur présence, ainsi qu'une délégation de cadets du Virginia Military Institute.

Au cours de la cérémonie, plusieurs élèves ont reçu la médaille de bronze de la Défense nationale.

La cérémonie militaire a été suivie de l'inauguration de l'exposition " Louis Joseph Gay-Lussac ", X 1797, à la Bibliothèque de l'École.

Enfin, plusieurs décorations am été remises à des personnalités civiles, en particulier la rosette d'officier de la Légion d'honneur à Monsieur Jean-Louis BASDEVANT, président du Département d'enseignement de physique. Faisant référence à sa participation, déterminante, au projet d'évolution du cursus des élèves à l'École, Monsieur J.-L. BASDEVANT a conclu son remerciement au président Pierre FAURRE dans ces termes :

" Ce que je garderai avant tout comme souvenir de cette aventure de l'année 1999. c'est l'ouverture et l'évolution du dialogue dans l'École, que vous souhaitiez lorsque vous m'avez confié cette mission. Les discussions sont devenues loyales, ouvertes, chaque opinion est écoutée. On Sort fréquemment d'une réunion avec une opinion différente de celle qu'on avait au début. sans que cela bouleverse le monde.

Remise de la médaille de bronze de la Défense nationale
Remise de la médaille de bronze de la Défense nationale

Cet esprit d'ouverture est de plus en plus présent dans l'École. Je crois qu'il est fondamental dans le message que nous devons transmettre à nos élèves.

J'allais dire " Mes" élèves, car ils ont tant pénétré et passionné ma vie, que je finis par me les approprier.

L'École est faite de gens exceptionnels. C'est dans sa nature de concevoir de grandes perspectives. Je suis heureux de constater qu'elle le fait "

Le soir, au grand amphithéâtre Poincaré, des élèves de la promotion 1997 ont joué Le Malade imaginaire. Les huit acteurs qui se partageaient les rôles méritent d'être chaudement félicités. Leur prestation, vivement emmenée par celle des deux rôles principaux, nous a fait oublier que nous n'avions pas devant nous des comédiens professionnels.

Et nous citerons aussi les cinq musiciens, élèves de la même promotion, qui ont joué du Vivaldi en ouverture, pendant les entractes et en conclusion de celle représentation.

Un très grand merci à tous les organisateurs de cette journée pour la haute tenue et la réussite de l'ensemble des manifestations.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Dispositif de sécurité : merci de recopier l'inscription. Ceci vise à éviter les abus
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.