X-aviation

« L’avion, c’est magique »

Jean-Paul Choquel, deux enfants et deux petits-enfants, aura bientôt 60 ans. Après des études à l’École nationale supérieure du Pétrole et des Moteurs il fait carrière dans l‘informatique et le conseil. Spécialiste du temps réel chez Total puis partner de Peat Marwick et d’Accenture, directeur général de Sema, il continue chez Coopers et Lybrandt puis préside KPMG Consulting France. Soufflant un peu depuis quelques années, il continue à assouvir la passion qui lui a fait créer le groupe X-Aviation en 2000.

Il a pourtant les pieds sur terre, mais n’en revient toujours pas de voir s’envoler cinq cents tonnes en bout de piste. Il en perd même ses mathématiques et décompose volontiers « son » groupe X-Aviation en quatre tiers : deux tiers de professionnels, deux tiers de passionnés soit un bon tiers qui est un peu les deux.
Voilà comment Jean-Paul Choquel, informaticien chevronné et consultant réputé, a réussi à assouvir à 45 ans (il y a quinze ans déjà) son rêve de jeune homme, posséder un avion, parcourir la troisième dimension et se congratuler sans fin avec ses semblables affranchis de la pesanteur ordinaire.

Vingt-cinq ans de gestation

Ma passion pour l’aéronautique est née à l’École polytechnique lorsque j’avais vingt ans, rappelle Jean-Paul Choquel, à l’occasion d’un stage effectué à l’Aviation légère de l’armée de terre (ALAT). Ensuite, j’y ai pensé de temps en temps, mais les moyens me manquaient. Ce n’est qu’à l’âge de 45 ans, mes enfants étant installés, que j’ai pu enfin me lancer, passer mon brevet de pilote, acquérir la qualification IFR (« Instrument flying rules » : aptitude au vol sans visibilité à l’aide des seuls instruments).
C’est en l’an 2000, alors que j’étais administrateur de l’AX, que l’idée m’est venue de créer ce groupe, idée partagée avec Jean-Paul Figer (aujourd’hui président du groupe X-Informatique, voir La Jaune et la Rouge n° 633 de mars 2008).
Selon les statuts de l’AX, il fallait réunir vingt membres pour créer un groupe. J’ai pris l’annuaire et envoyé cinq cents lettres à ceux qui me paraissaient se rapprocher du profil convenable. J’ai reçu cinquante réponses favorables et nous avons créé le groupe en Assemblée constituante à la Maison des X, avec un mot d’ordre fondamental, toujours respecté à ce jour : pas de bureaucratie, pas de cotisation.

Pas de bureaucratie, pas de cotisation

C’est grâce à ses compétences en informatique et à la vulgarisation d’Internet que Jean-Paul Choquel a pu s’en tenir à son mot d’ordre.

Il gère lui-même l’ensemble des activités du groupe X-Aviation en utilisant « polytechnique.net » (ce sont les élèves de l’École qui gèrent bénévolement ce site et se transmettent le flambeau d’année en année).

Pas de bureau. Pas de trésorier (ni de trésor). Il correspond par « mail » avec les 364 membres équipés en moyens modernes… et par la Poste avec les 6 derniers réfractaires.
Quant aux manifestations, elles obéissent à la loi « on s’inscrit, on paie ». Il perçoit, en fait, un très léger supplément permettant, par exemple, d’inviter à dîner les conférenciers bénévoles.

Des visites exceptionnelles

Quelques visites remarquées
Salon du Bourget
Airbus, à Toulouse
Porte-avions Charles-de-Gaulle
Baptême de voltige aérienne
EADS Socata, à Tarbes
Centre d’essais en vol, à Istres
Dassault Falcon Service, au Bourget
Eurocopter, à Marignane

Le groupe X-Aviation propose régulièrement à ses membres des visites organisées sur mesure. Participer à un baptême de voltige aérienne, avec la championne du monde de la spécialité, n’est pas donné à tout le monde. De même que s’entretenir avec le pilote d’essai du Concorde, ou découvrir comment on fabrique les avions de tourisme ou comment s’organisent la location et l’entretien des avions d’affaires.
La méthode est très simple : on s’inscrit et on organise soi-même son voyage. Éventuellement, la puissance invitante affrète un véhicule pour récupérer les arrivants à la gare ou à l’aéroport/

Des dîners-débats

L’essentiel des activités du groupe est centré autour des dîners-débats (environ quatre par an). Ils se déroulent à la maison des X.
Je les organise quelques semaines à l’avance, pas davantage, précise Jean-Paul Choquel, car il est inutile de prévenir des mois à l’avance, sauf bien sûr le conférencier dont la recherche prend beaucoup de temps.
Les inscriptions sont closes 72 heures avant le débat, date à laquelle il n’est plus possible de s’inscrire, ni d’annuler (sans payer). Je réunis ainsi entre 25 et 70 auditeurs selon l’époque et le sujet.
Parmi les conférenciers, tous plus remarquables les uns que les autres, il cite volontiers Jean-François Clervoy, astronaute ; André Turcat, pilote d’essai ; ou les présidents d’Aéroports de Paris, d’Air France ou de Boeing.
Les plus récents dîners ont permis des débats entre pilotes de chasse, entre pilotes de ligne (le plus beau bureau du monde) et la présentation du Falcon 7X, dernier avion d’affaires de Dassault, déjà vendu à plus de deux cents exemplaires (à 40 millions de dollars pièce).
Enfin, le groupe aide les élèves qui le souhaitent, en particulier des étrangers, à trouver leur chemin dans les milieux de l’aéronautique.

X-AVIATION
 
Président : Jean-Paul Choquel
4, villa de Saxe 75007 Paris
Tél. : 01.53.69.93.17
choquel@-x-aviation.org

Un groupe de passionnés

Les adhérents sont de tous âges.
L’âge moyen des participants se situe entre quarante et cinquante ans, mais nous comptons quatre camarades de la promo 40 et cinq de la promo 2006, membres du « binet Airix ».
Bien que comprenant en majorité des membres des milieux de l’aéronautique, compagnies aériennes, armée de l’air, industriels du secteur, etc., le groupe X-Aviation n’est pas réellement un groupe professionnel, mais plutôt un milieu de passionnés.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Dispositif de sécurité : merci de recopier l'inscription. Ceci vise à éviter les abus
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.